Braque du Bourbonnais

Radjah, mon chien, par Michel Contini

Tout à fait au début, lorsque l'envie de me remettre à chasser au chien d'arrêt fut une évidence, la question fët: Quelle race ?
Breton: J'en finissais et...cabochard
Setter: Banal et pas adapté à mon style
Pointer: Trop long
Braque Allemand: Dur, dur
Etc.: Bof, etc.: Re Bof

Un week-end à SETE chez des amis et ce fût encore une évidence.

Alain possédait trois Bourbonnais. Leur calme à la maison et leur fougue sur le terrain m'ont convaincu.

Après deux longues années de patience et quelques péripéties, Alain me « livrait » Radjah ; fils de Huc et de Nysis. Il eët pu s'appeler Désiré ! Mais quelle prime à la patience ! Docile, facile à dresser, sympa avec tout le monde, discret à la maison quand il le faut, et profondément attaché à son maître. Mais sur le terrain ; infatigable, énergique, véloce, avec une quête relativement étendue, recherchant spontanément le contact et surtout PASSIONNE

Dédaignant le poil, accro à SCOLOPAX.

Des journées complètes sans siffler... quel repos. 100 mètres à  gauche, 100 à droite, je le laisse faire, confiant, je sais qu'il ne laissera pas un oiseau derrière lui.

Poussés par quelques amis et par curiosité aussi ; je dois bien le reconnaître ; nous avons participes à quelques concours. Mon manque de temps m'empêchant de le faire travailler correctement et refusant malgré les sollicitations à le confier à un dresseur, nous avons connu ; en fields d'automne et de printemps, des fortunes diverses. Néanmoins:

- St HUBERT: 1ere participation, vainqueur régional et 4ème à  Rambouillet puis à nouveau vainqueur régional et 3eme en classe champion

-Petit Tétras: Premier concours et 2eme Exc à SION (CH)

De plus RADJAH a obtenu le CACS à La Cavalerie en 2004.

« QUE DU BONHEUR »

Mais je ne veux pas trop vous en dire, nos plus belles émotions nous les vivons à la chasse, au milieu des bois, et nous les gardons pour nous, car nous sommes avant tout, mon Compagnon et moi,...des Chasseurs.

Michel Contini